France 3 se demande où sont les femmes

© sidharth - Fotolia.com

© sidharth – Fotolia.com

Mais où sont les femmes ? Pour le savoir, rendez-vous sur France 3 le 3 mars prochain à 20h45 lors de l’émission Tout Peut Changer. Laurent Bazin et ses invités Olivia Moore (artiste), Mercédès Erra (dondatrice de BETC), Marcel Rufo (pédopsychiatre) et Jean-François Amadieu (Directeur de l’observatoire des discriminations) tenteront de répondre à cette grande question.

Trois documentaires seront diffusés:

  • « Pouvoir, argent : pourquoi les femmes sont à la traine ? », réalisé par Marianne Tavennec

« Quand on a proposé un poste de directrice à Emilie, elle a cru à une erreur. Pour s’imposer face à ces collègues masculins Noémie prend des cours de coaching. Quant à Caroline, à qui on refuse le statut de cadre, elle attaque son employeur aux prud’hommes pour discrimination. Les femmes représentent presque la moitié de la population active, mais elles gagnent moins, travaillent plus souvent à temps partiel, occupent des emplois non qualifiés et accèdent difficilement aux postes de pouvoir. Mais la situation pourrait bien évoluer. Le gouvernement a fait de la parité un cheval de bataille. Depuis quelques mois l’inspection du travail traque les inégalités de salaire tandis qu’une nouvelle loi oblige les conseils d’administration à accueillir un quota de  femmes. Quant aux pères ils sont incités à prendre un congé parental mais entre contraintes économiques et pression sociale, le choix n’est pas si facile. S’agit-il de quelques réformes de plus ou d’un véritable tournant ? »

  • « Politique : la dernière forteresse ? », réalisé par Mathieu Schwartz

« En 1944 les Françaises obtiennent enfin le droit de vote et d’éligibilité. Deux ans plus tard l’Assemblée Nationale comporte 6 % de femmes. 47 ans plus tard, en 1993, elles sont toujours 6 % ! Il faudra attendre les années 2000 et une loi coercitive sur la parité pour que les députées dépassent enfin les 20 % dans l’hémicycle. Pourtant le statut de la femme a connu en 50 ans une évolution sans précédent. Pourquoi la politique a-t-elle oublié les femmes ? »

  • « Le cerveau a-t-il un sexe ? », réalisé par Aline Thomas

« Le rose pour les filles, le bleu pour les garçons… La parité est-elle essentiellement une question d’éducation ? Ou existe-t-il des prédispositions génétiques à nos comportements sexués ? Pour éviter que les stéréotypes n’induisent des interdits dans les choix de carrière, le gouvernement a lancé à l’école primaire une chasse aux préjugés. Des méthodes qui existent en Suède depuis les années 60. Mais certains dérapages ont semé la confusion. Jusqu’où faut-il aller ? Faut-il gommer toutes les différences entre filles et garçons, à l’image de cette école suédoise où les prénoms sont neutres, pour atteindre une parfaite égalité ? »

C.O

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s